#25 – Nuit magique, pt.II

nuit magique

"Chaque rêve qui réussit est un accomplissement du désir de dormir."

Il y a deux semaines, on commençait notre randonnée nocturne, à travers tes rêves ! Depuis, que tu as reçu cette newsletter, j’ai perdu quelques temps la capacité à me souvenir de mes voyages oniriques, mais le mojo me revient depuis quelques jours. De toute façon, c’est un peu comme tout, plus tu pratiques, plus c’est facile, et quand tu t’arrêtes, il faut relancer la machine !

La dernière fois (retrouve la pt.I ici), on a parlé de comment te souvenir de tes rêves, de comment te créer une hygiène du sommeil au top et une routine du soir. J’espère que tu as eu le temps de t’y mettre parce que là on rentre dans le vif du sujet : l’interprétation des rêves !

Debout maintenant !

Tu viens de te réveiller, la tronche dans le pâté (j’ai jamais vraiment compris cette expression…), note tout vite ce qui te revient de ton, ou tes rêves de la nuit. L’interprétation pourra attendre que tu aies bu ton café et que ton esprit soit plus clair !

Tu te souviens, au collège des commentaires composés qu’on avait à faire en cours de français, dans lesquels on analysait le moindre détail du texte pour lui trouver un sens profond ? Bah on va faire un peu pareil en fait ! Mais t’en fais pas, même si t’étais nul.le en commentaires composés à l’époque (c’était mon cas), tu vas carrément y arriver maintenant !

Commence par poser les personnages, lieux, objets et tout ce que tu as pu reconnaître dans ton rêve. Tout ce que tu as vu a un sens littéral ou caché, et c’est important que tu notes tout le plus précisément possible. Couleurs, nombres, récurrences, formes, symboles,… Ton cerveau bosse dur pour te faire comprendre un tas de choses par des biais pas toujours hyper limpides, mais hey, si c’était si facile, y’aurait pas d’intérêt à fouiller !

Analyse ensuite la personne qui te représente dans le rêve. En général, c’est toi, physiquement comme mentalement, mais il se peut aussi que tu prennes une autre forme, et ça a un sens ! Prends également en compte les émotions qui te traversent, tant pendant le rêve qu’au réveil, c’est un facteur important de ton état actuel en lien avec la thématique du rêve.

Si tu veux aller plus loin, Freud et Jung ont fait d’importants travaux sur l’inconscient et les rêves, et il peuvent apporter une autre dimension à ton interprétation. En effet, Freud pensait que chaque rêve exprimait quelque chose qui n’a pas été assouvi ou réprimé, et je trouve cette analyse plutôt intéressante à suivre. Quant à Jung, qui était très porté sur le sexe, il partait du principe que les rêves étaient un moyen de réconcilier l’anima et l’animus en chacun.e de nous. Je suis pas hyper hyper convaincue par ce dernier, mais faut avouer que, au-delà du sexe, les correspondances du masculin et du féminin sont parfois en jeu !

Une autre dimension à prendre en compte, c’est la dimension divine/spirituelle de ton rêve. Puisque c’est ton inconscient qui s’exprime, ton mental et ton égo sont clairement hors-champs ! Du coup, réfléchir à sa signification avec ton cerveau (aka ton mental) c’est un peu compliqué ! Prends donc le problème dans un autre sens. Si quelqu’un.e te confiait sont rêve, qu’est-ce que tu pourrais lui en dire ? Parce que oui, on lâche plus facilement l’égo quand il s’agit de conseiller quelqu’un.e ! Pour ce qui est donc de la dimension divine, il s’agit de chercher ce qui, dans ton rêve, t’invite à t’accomplir, à te développer, peut-être même à réaliser ta mission de vie…

Enfin, concentre-toi sur les autres sens des mots. C’est parfois en les exprimant à voix haute qu’on capte les jeux de mots, homonymes, ou expressions de langage qu’ils contiennent. Par exemple, j’ai rêvé l’autre jour que j’étais réveillée et que l’amoureux dormait (oui, mes rêves sont passionnants…). Du coup littéralement là, ça veut dire que je suis éveillée à une spiritualité et pas lui (ce qui est plutôt le cas).

Ne t’en fais pas si tu ne trouves pas de sens profond à ton rêve, selon la phase de sommeil dans laquelle tu te trouvais, il se peut que ce soit juste ton cerveau qui relâche les infos qu’il a emmagasiné dans la journée. Par exemple une fois j’ai rêvé que je me battais avec l’amoureux pour savoir à quoi ressemblait Shonda Rhimes. Oui, c’est tout. Pareil si dans ton analyse ça paraît simple, ou si plusieurs choses se croisent, c’est normal. Le plus important c’est que tu te sentes aligné.e avec ce que tu écris, c’est ton intuition et ton inconscient qui parlent, écoute-les. Parce que si tu n’es pas d’accord avec l’analyse, c’est probablement qu’elle met en lumière une part d’ombre en toi que tu dois absolument travailler ! Quand tu ressens de fortes émotions, qu’elles soient positives ou négatives, c’est souvent qu’il y a quelque chose derrière d’important à regarder.

Pour t’aider dans ton interprétation (et surtout parce que je suis sympa), je te propose une petite fiche qui regroupe toutes les questions à te poser pour bien analyser et interpréter tes rêves :

Pour aller plus loin, et savoir si y’a vraiment un truc à bosser à fond, note les récurrences dans plusieurs rêves à la suite. Tu pourras peut-être voir une sorte de schéma. Pour cela, liste les personnages qui reviennent pour explorer la ou les part(s) de nous-même que l’on y trouve, les objets que tu vois souvent ou même les lieux, parce qu’il se peut que tes rêves prennent place toujours au même endroit.

viens je t'emmène

Mes sources d'inspiration pour t'écrire cet email...

…toujours le livre Onirothérapie d’Olivier Cochet qui aide à plonger dans ses rêves avec des exercices super chouettes.

…le livre Femme et Sorcière, à l’écoute de ses rêves d’Amala Klep Kremmel qui propose des pistes de réflexion sur le féminin et l’inconscient.

…Le grand dictionnaire des rêves (n’importe lequel) qui te propose des symboliques universelles pour pas mal d’éléments de tes rêves.

Laisser un commentaire